L'ÉTOILE DU NORD
Théâtre subventionné par la Mairie de Paris

Recherche sur notre site

Créer un compte
Image Background

THÉÂTRE

CÉSAR OU LE PROJET JULES CÉSAR
----

Faut-il tuer César ?

 

Écriture collective à partir de Jules César de Shakespeare

FRESQUE THÉÂTRALE « ANTI- Héro(S) » Chapitre 2

Création et adaptation Collectif TDM

Mise en scène Sarah Gerber

 

Avec Cantor Bourdeaux, Camille Broilliard, Laurent Cogez, Matěj Hofmann, Charles-Antoine Sanchez et Maxime Villeléger 

Création musicale Willie Schwartz

Interprétation musicale et chants Jean Gros 

Création lumière Sébastien Roman

Costumes Floriane Gaudin

 Décors, accessoires et scénographie Collectif TDM

Direction des chœurs Vincent Leterme

Collaboration chorégraphique Clint Lutes

 

L’action se déroule à une heure indéterminée du monde des hommes, lors d’un banquet. Ce banquet, le dernier de César, fait sortir des profondeurs les raisons intimes de chacun à participer ou non à l’attentat, à s’emparer ou non du pouvoir par la force, à tuer ou non. Et finalement la décision est prise, César mourra et avec lui la République de Rome, la candeur de ses assassins, les utopies de ses adversaires…

 

La famille comme métaphore de la société humaine. Le spectacle dresse un portrait sombre des enjeux de pouvoir au sein d’une famille où tout semble dysfonctionner et où les émotions, relations et amours n’amènent inexorablement que le chaos et la violence. Prendre le pouvoir sur ses pères, oui. Mais qu’en faire une fois obtenu, qui plus est, par la force?

 

La horde primitive comme point de départ Un groupe de frères, las de la loi du père, fomente son assassinat. La transgression est en marche. Mais son prix, celui de la culpabilité du sang est plus fort, le père bien que mort est déifié, « totémisé », la société des hommes sans père est en marche.

 

L’incarnation de César par une actrice androgyne est la clef de voute de ce spectacle : Totem déifié, tantôt mère, père, amant.e, ami.e, les fils se croisent, s’enlacent, s’entremêlent, jusqu'à tisser le funeste nœud qui se resserre autour de la frêle gorge de la famille. Et l’étouffer. À mort.

 

Production Collectif TDM

Soutiens La Loge, Carreau du Temple, Incubateur International, Le Rayon Vert - Scène Conventionnée aux écritures contemporaines, Service culturel de l'université d'Artois, Théâtre d'Arras, Théâtre Paris-Villette, Théâtre de l'Aquarium, Théâtre de Vanves, la Villa Mais d’Ici Ce spectacle a été crée dans sa version première, à la Loge à Paris, le 18 mars 2014. Il a été sélectionné pour la saison 14/15 à l’Incubateur International du Carreau du Temple

 

Jeudi 23 novembre

Représentation suivie d’une rencontre avec les artistes

 

14 NOV > 2 DEC
Mardi, mercredi, vendredi et samedi à 20h30, jeudi à 19h30 - Relâche les mardi 28 et mercredi 29 novembre

enveloppeInscription newsletter